Rejoignez l'univers de Kuroshitsuji, toujours plus fou !
 

Partagez | .
 

 Parce que les cadets peuvent aussi être utiles 8D [Ronyou *-*]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 71
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 24
Localisation : Tu vois le grand blond baraqué? Ben tu regardes à côté en baissant les yeux

Identité
Race: Shinigami
Place dans la société:
Un contrat ? Avec qui ?:
Alan Humphries
Alan Humphries
MessageSujet: Parce que les cadets peuvent aussi être utiles 8D [Ronyou *-*]   Lun 7 Jan - 21:41

Hm…Que faire ? J’étais comme qui dirais dans une impasse cette fois-ci. J’avais fini par accepter d’aller aux fêtes nocturnes avec Eric la semaine qui suivait, et Merlin sait comme j’en ai horreur. Il y a toujours trop de monde, et c’est…C’est oppressant. Je préfère de loin rester chez moi tranquillement. Avec le blond de préférence. Mais pour une fois, voulant lui faire plaisir j’avais accepté son invitation. …Oui ça me faisait peur déjà une semaine à l’avance. Mais au final, je ne savais pas ce qui me faisait stresser le plus. Être avec tous ces Shinigamis autour ou bien…Ou bien être au milieu des autres avec Eric.

Me connaissant, je ne lâcherai pas le blond d’une semelle, ce qui ne tarderait pas à faire fuser les commentaires. Bon, ce n’est pas comme si je n’y étais pas habitué, mais seulement…Ca me mettais de plus en plus mal à l’aise à chaque fois. Tout simplement parce que j’aurais bien voulu que tout ce qu’ils disent soit vrai, de temps à autre. Sauf que…Et bien je ne savais absolument pas comment m’y prendre avec Eric. J’avais trop peur de me faire remballer par le blond.

A vrai dire, j’aurais bien voulu demander un conseil à quelqu’un qui le connaissait aussi bien que moi, mais…Mais je ne voyais pas qui était aussi proche. Il y avait bien Ronald avec qui il passait quand même du temps, et avec qui il semblait assez bien s’entendre, même si ce n’était pas au point de passer autant de temps qu’avec moi. …Oui je pouvais toujours aller lui demander comment faire, mais du coup, maintenant j’avais peur que, pour une raison ou une autre, lui me remballe et aille tout dire Eric.

Ce qui équivaudrait plus ou moins à la fin du monde, en tout cas pour moi. Je ne pouvais pas laisser faire ça mais en même temps, je ne pouvais pas rester là à ne rien faire. Après tout, depuis quand le plus jeune se moquait-il des gens ? Il n’avait jamais dit quoique ce soit contre moi, du moins je n’en avais pas l’impression. Et il n’était pas du genre à faire des coups bas, du moins, c’est l’impression que j’avais de lui.

Ayant enfin prit une décision, je sorti de mon bureau, et allait jusqu’à celui de mon cadet, m’arrêtant devant la porte, hésitant quelques minutes avant de frapper. Lorsque j’eus une réponse, j’entrai doucement, entrouvrant d’abord la porte, afin de vérifier que je ne le dérangeais pas trop.

’-Hrm…Tu aurais un peu de temps ? J’aurais voulu te….te demander un conseil en fait…’

Je restai quelques instants derrière la porte, avant d’entrer complètement, fermant lentement derrière moi, afin de ne pas faire trop de bruit parce que…Parce que c’est pas agréable ; voilà tout. Enfin, ceci fait je m’avançai dans la pièce et restai debout, me triturant les mains en regardant le sol durant quelques instants. Nouveau problème : comment formuler la question ? Je me mordillai la lèvre, réfléchissant aux mots qui me passaient par la tête.

’-Em…J’ai…comment dire…Il y a quelqu’un que…J’apprécie énormément mais seulement je ne sais…pas du tout comment l’annoncer, et je me demandais si tu…tu n’avais pas quelques idées à me donner ? ‘

Inspirant profondément, je relevai légèrement la tête, triturant toujours mes doigts, et le regardant, me sentant rougir légèrement au fil des secondes. Fallait-il lui dire de qui il s’agissait exactement ? Après tout, je l’avais toujours vu avec des femmes, et non pas avec…avec des hommes. Et même si ce n’est pas mon point fort, je ne pense pas que ce soit la même chose.

’-Sauf que ce quelqu’un c’est…’ fronçant légèrement les sourcils, je baissai ma voix de plusieurs tons, ‘…Eri…Hrm, un homme’

Je senti le sang me monter encore un peu plus aux joues, et tout en continuant de le regarder, me grattai légèrement derrière la nuque en souriant un peu timidement, après tout, autant essayer de se montrer un minimum sympathique. Surtout que si ça se trouvait, je lui faisais perdre plus de temps qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 200
Date d'inscription : 08/07/2012
Age : 24
Localisation : Toujours près de toi...

Identité
Race:
Place dans la société:
Un contrat ? Avec qui ?:
Ronald Knox
Ronald Knox
MessageSujet: Re: Parce que les cadets peuvent aussi être utiles 8D [Ronyou *-*]   Ven 11 Jan - 19:53

Un regard las, une attitude molle, une chaise bancale et les pieds sur la table et le tout dans une chambre... moyennement présentable avec un bureau pour le moins catastrophique, mais quelle belle image avons-nous là du jeune homme. Avec un lieu de travail digne des traces des meilleurs champs de batailles, une apparence débraillée qui, apparemment faisait fureur auprès de la gente féminine, j'ai l'honneur de vous présenter ce cher Ronald Knox, jeune shinigami bourreau des cœurs... Que voulez vous, c'est non seulement un homme, mais avant tout un jeunot fêtard et ce n'est pas ses nombreuses actions irréfléchis qui le contrediront. La vue du p'tit gars était plutôt risible à dire vrai, sur une chaise qui ne demandait qu'à être redressée, le jeune homme complètement affalé sur le dos, les bras derrière le dossier de celle-ci tout comme sa tête complètement abaissée en arrière. Il ne manquerai plus qu'un petit filet de bave et un léger ronflement et nous avons là un des meilleurs tableaux cliché comme on aime tous et que Sutcliff-sempai donnerai beaucoup pour en obtenir et ainsi avoir la royale occasion de se foutre complètement de la tête du blondinet comme il savait si bien le faire. Qui aime bien châtie-bien.

Bon il fallait tout de même qu'il daigne se réveiller, il avait du boulot qu'il n'avait pas fait...comme d'habitude, et puis le soir... donc dans peu de temps, il avait une soirée et puis Eric-sempai ne sera même pas là... c'est tout de même plus amusant vous allez me dire quand vous êtes deux pin pins à raconter n'importe quoi autour d'un bon verre de champagne en plus du fait d'être remarquablement bien accompagné il est particulièrement intéressant de s'évaluer en se lançant des défis complètement ridicules qui ne font rire qu'eux... mais c'est pour ça qu'on les aime... ou pas. Bon bah vous voyez-le genre, ce ne sont pas des anges... mais il faut bien trouver de quoi s'occuper lorsque l'on se sait immortel.

Bon d'accord je divague, je sais que ce fainéant devrait être en train de bosser et remplir ses fichus rapports, mais je ne pense pas qu'en tant que conscience, je soit capable d'une telle force d'esprit de persuasion vis à vis du jeunot, surtout pour ce genre de choses, il vaut mieux qu'il aille se préparer... enfin non... il est déjà, toujours prêt pour faire la fête.
Bon il faut tout de même quelque chose pour l'occuper là tout de suite, enfin pour le réveiller plutôt parce que le jeunot mollusque ça le fait moyen en face de demoiselles... de plus que quelqu'un venait de toquer à sa porte, bon tout mais pas William et son maudit volatile qui est toujours là pour apporter le boulot, il tient à sa soirée.

Et là ! Choque assuré... Alan-sempai... pourquoi venait-il le voir ? Enfin il n'allait pas cracher sur un peu de compagnie, cela faisait plusieurs jours qu'il n'était pas allé sur le terrain, et pour dire la vérité il s'ennuyait un peu. Il entend bien ce qu'il lui dit et même si la tête du jeunot pouvait paraître surprise, quand Alan lui avoua que « cette personne est un homme », en fait il en avait déjà entendu parler, vous savez les secrétaires sont, malgré ce que l'on peut croire, les meilleurs espionnes de la Dispatch. Et puis cela l'enchantait trop qu'un sempai lui demande de l'aide, vous comprenez son ego toussa toussa... Il ne pouvait donc en aucun cas refuser cette demande et puis franchement depuis le temps qu'il en rêvait de convertir le pauvre et innocent Alan à toute cet élan de débauche, de plus que dans l’équipe de William, franchement question physique, les jeunes glandeurs ont plutôt été gâtés par mère nature... sauf peut-être Grell-sempai.. AHEm bon bref on pouvait faire une harem sérieux... Bon d'accord je me tais, vous avez bien compris que ce n'est pas la conscience de Ronald qui parle... pauvre de lui.

« HAHA ! Enfin tu te décide à faire le premier pas sempai ! »

Il vint passer une main sur son épaule, pauvre Alan sempai il était tout rouge après avoir dit cela, puis bon, ça va hein ! Ce n'est pas comme s'il avait l'habitude de répéter tous les secrets, il est, je l'avoue un peu saligaud sur les bords, mais pas méchant, il aime simplement s'amuser et Alan va le voir par lui-même. Quoique, il doit s'être préparé mentalement pour oser demander de l'aide à l'un des dégénérés de son équipe.

« T'inquiète pas pour ton secret, il ne sortira pas de l'enceinte de ce taudis qui me sers de chambre... »

Il le dévisagea un instant puis lui déboutonna les deux premiers boutons de sa veste , lui desserra sa cravate parce que l'on dirait William puis... les jeunes lectrices en fleurs amatrice de Yaoi, petit conseil... calmez vos ardeurs, bref ensuite gros cliché, les mains sur le menton genre Sherlock qui réfléchit.

«  Voilà c'est tout de même mieux pour l'endroit où l'on va se rendre... Je pense que ton premier soucis sempai, c'est ta timidité, donc c'est la première chose que l'on va corriger et... ce soir tu m'accompagne à la soirée de cette chère secrétaire. Hehe !! »

Bon la timidité faisait partie de lui, le but n'était pas de la faire disparaître juste qu'il se décoince un peu et bien sûr... qu'il ne soit pas si froussard sinon il n'acceptera rien du tout... Je parle en connaissance de cause, ce n'est pas souvent mais Ronald a déjà dragué et convertit des femmes aussi timide que lui et je vous garantit que ce n'est pas chose facile.







Thanks sempai pour la signature <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 24
Localisation : Tu vois le grand blond baraqué? Ben tu regardes à côté en baissant les yeux

Identité
Race: Shinigami
Place dans la société:
Un contrat ? Avec qui ?:
Alan Humphries
Alan Humphries
MessageSujet: Re: Parce que les cadets peuvent aussi être utiles 8D [Ronyou *-*]   Dim 13 Jan - 21:30

…Comment ça ‘enfin’ ? C’est…C’est quand même pas si visible que ça ? C’est…pas écrit sur mon front. Même si…Si certaines rumeurs courent, tout le monde n’est pas obligé de les croire. Ou alors c’est juste moi qui n’est pas capable de voir correctement ce qui se passe autour de moi. Enfin, déjà lui disait que rien n’allait sortir d’ici, c’était déjà une bonne chose. Je n’avais pas du tout envie que la moitié de la Dispatch, voir la totalité ne soit au courant. Ce n’était franchement pas un sujet avec lequel j’étais à l’aise. Comme beaucoup d’autres soit dit en passant. Mais disons que c’était pire avec celui-là.

‘-M…Merci, c’est….gentil’

Oui, j’étais parfaitement sincère. Mais il valait beaucoup mieux quand même le remercier d’être discret, après tout, tout le monde n’aurait peut-être pas réagit de la même manière. …Qu…Qu’eeeest-ce qu’il compte faire là ? Pourquoi il me fixe comme ça ? Je n’aime absolument pas ça…Heeee. M…Mais qu’est-ce…ce qu’il fait avec ma chemise ? …Hrm, c’est…Pas super confortable comme ça.

Raison pour laquelle j’en referme un. J’ai hésité à refermer l’autre aussi mais si je veux arriver à quelque chose, il faut bien que je fasse un minimum d’effort. Il fallait bien montrer un minimum de volonté non ? Je me mordis légèrement la lèvre avant de tiquer. Mieux pour l’endroit où on comptait aller ? Où était-on censés aller là ? J’étais bien d’accord que la timidité était ce qui me bloquait le plus, mais quand même, la corriger, à ce point-là c’est…C’est un peu fort non ? Et je commençai légèrement aussi à m’inquiéter sur comment est-ce qu’il comptait la corriger.

’-Euh…L’endroit où on va se rendre ? Et…et cette secrétaire qui est-elle ?’

Je penchai légèrement la tête sur le côté, inquiet de ce qui allait suivre. Mais je l’avais voulu au final non ? C’est moi qui étais allé à lui. Je le fixai quelques instants, avant de réfléchir. Il fallait que je trouve une solution. Une meilleure solution en tout cas. Parce que le connaissant, l’endroit où il voudrait aller n’était pas un des endroits que je côtoyais tous les jours. Posant mon index sur mes lèvres durant un instant, je fronçai légèrement les sourcils

’-Hn…Je l’ai pas encore précisé je pense mais un des problèmes est…est qu’il préfère les…femmes. ‘

Je remontai mes lunettes avant de croiser doucement les bras, faisant passer alternativement mon regard de lui au sol. Très intéressant le sol, surtout quand on est pas très à l’aise. Bon, je devrais peut-être lui dire de qui il s’agit non ? Ce serait peut-être une bonne idée. De un, il avait dit qu’il serait discret, et de deux il était maintenant aussi impliqué dans l’affaire donc tant qu’à faire…

’-Enfin, en soi, tu le connais…Comment dire…Assez bien ? C’est…C…C’est E…E…’

Bon sang, c’était quand même pas si compliqué de dire un prénom à la fin ! Enfin…Surtout le sien, c’était pas non plus comme si je ne le disais jamais dans une conversation quelconque ni quoique ce soit. Respirant profondément, je fermai quelques instants les yeux avant de les rouvrir et de refixer le sols, me triturant les mains de plus en plus.

’-…Eric. S…Saufquejesaispasc…commentmyprendreexactementaveclui’

Oui je sais que je peux respirer aussi par moment dans ma phrase mais bon. On fait ce qu’on peut. En tout cas, maintenant je peux difficilement lui nier ne serait-ce qu’un minimum ma timidité. Tant mieux, je ne comptais pas le faire. C’était un peu essayer de cacher un éléphant dans un magasin de porcelaine.

’-He…Tu penses pas que je risque plus de tout gâcher qu’autre chose à ta soirée ? Déjà que je te prends de ton temps, j’ai pas non plus envie de t’embêter plus que nécessaire.’

Essayons de changer un minimum de sujet, tout en souriant. Moi à vrai dire, sans vouloir le cacher, ça m’arrangerait de ne pas devoir aller à une quelconque soirée, du moins à une où Eric n’irait pas. Pas que j’avais peur de m’ennuyer avec Ronald mais…C’était différent, je serais sans doute nettement plus ennuyeux pour mon cadet qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Parce que les cadets peuvent aussi être utiles 8D [Ronyou *-*]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que les cadets peuvent aussi être utiles 8D [Ronyou *-*]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Parce que nous le valons bien... ♥
» J'te déteste ! ... Moi aussi je t'aimerai toujours...
» . le business reste le business . aussi agréable soit-il . [Dess']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji-rpg :: ~ Lieux ~ :: Shinigami Dispatch Society-