Rejoignez l'univers de Kuroshitsuji, toujours plus fou !
 

Partagez | .
 

 Humans are so Lovely. |Ft Raku.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Humans are so Lovely. |Ft Raku.   Jeu 17 Jan - 1:31



« Les humains mettent leurs pieds n'importe où. »

Il aimait ça. Vraiment. Regarder les autres, les Humains s'agenouiller presque devant lui pour une... Dose. Drogue, drogue, drogue... Tu les tueras tous, tous, tous. Avouons que pour quelqu'un de sombre, Nathaniel était le maître dans l'art. Il patientait dans une ruelle sombre, entouré de quelques uns de ses compères se partageaient les lieux. Il attendait comme ses camarades, les clients habituels. C'était illégal, c'était mal, mais il s'en foutait comme pas permis. C'était un démon après tout, voir des humains mourir ne lui faisait rien. Il tripotait les seringues dans ses poches, comme un tic, en souriant et fredonnant. On aurait dit que c'était même plutôt amusant pour lui de vendre ce genre de choses aux humains. Et on ne pouvait pas dire, il avait un sourire jusqu'aux oreilles. Ça payait bien, mais c'était jouissif de juste les voir arriver dans la ruelle, réclamer leur dose et payer. Nathaniel en avait pris même goût. Tiens, en parlant de ses clients, en voilà une. Il y avait même des femmes, peu vêtues. Celle-ci s'avançait en titubant, elle était sans nul doute ivre. Elle s'approchait de lui, ayant déjà du mal à tenir debout, elle trifouillait dans son sac à main, faisant tomber diverses choses sur le sol. Du rouge à lèvres, ses papiers d'identité et quelques billets.

    « Tu prends comme d'habitude ? »


Le démon souriait, un sourire sombre et mystérieux. Un curieux mélange qui faisait souvent frissonner l'échine. La femme grognait, dégageant une sale odeur d'alcool qui fit retrousser le nez de Nathaniel. Pouah, quelle odeur franchement... Il soupirait et plaçait la seringue dans son sac en prenant son argent. Elle s'agenouillait pour avoir cette dose le plus rapidement possible, mais Nath' la regarda et avant qu'elle n'aie pu s'enfoncer la seringue dans le bras, qu'il la prenait et la posait avec indélicatesse plus loin dans la ruelle. Il ne voulait pas se faire prendre même si c'était un démon, il risquait des choses comme n'importe quel humain. Il vivait parmi-eux et était ainsi vulnérable à même titre qu'eux pour ce genre de chose.

Après avoir vendu son stock dans les poches et empochant un joli amas de billets, il décidait d'aller les dépenser quelque part. Pour une fois, il suivrait le premier groupe qui passait par là. Pourquoi avait-il fallu que cela tombe sur des vieux pervers qui voulait de la « chair fraîche masculine » ? Ne lui posez pas la question ; Mais curieux et répugné en même temps, il ne pouvait s'empêcher de les suivre tout de même. Ils entraient dans un cabaret étrange et Nathaniel les suivait après avoir payer son entrée. Il savait user de moyens pour entrer dans même les endroits privés.

Il allait s'installer dans un endroit sombre, dans un espèce de fauteuil. L'ambiance était sombre et la musique se voulait être sensuelle. Nathaniel se mit à jouer avec une carte où un As de Pique était dessiné, passant de l'index au majeur, de l'annulaire à l'auriculaire et refaisait un tour en arrière. Plusieurs fois de suite. Un serveur passait par-là et lui posait un Whisky sur la table, devant son nez. Le démon retroussait le nez, mais pour faire comme tous le monde, il prit une gorgée en grimaçant. L'alcool, ce n'était pas un breuvage qu'il aimait particulièrement, mais soit...

Il se contentait d'observer les autres humains, certains se dandinaient, d'autres observaient en bavant. Il pouffait de rire, un « Kufufu » plus qu'explicite. Il aperçut un jeune homme qui se baladait de tables en tables et lui fit signe de venir vers lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Humans are so Lovely. |Ft Raku.   Mer 23 Jan - 4:43

[FINALLY J'AI DE L'INSPIRATION ! (pardon pour les fautes qui brûlent les yeux o/)]

Qui était-il ? Personne. Pourquoi faisait-il ça ? Pour l'argent. Il était chanteur de charme à la base. Mais il avait besoin de plus, toujours plus, après tout, il en faut beaucoup pour pouvoir être correcte à son travaille même si les habits sont fourni, on ne lui donne ni les sous-vêtements ni le maquillage, a peine un poudrier. Alors oui, il se prostitue pour garder son travaille, pour payer son loyer, pour manger correctement, pour s'habiller normalement. Et il se dit un peu plus chaque jour qu'il sombre indéniablement dans les méandres de la nuit. Il se répète qu'il ne pourra jamais travailler ailleurs, que sa réputation le suivra partout. Il est même devenu lééégèrement paranoïaque quand il est dans les rues, dehors, de jour. Après tout, il peut croiser des... clients à chaque coin de rue.

Bref. Ce soir comme tant d'autre, après une énième chanson langoureuse en faisant baver plus d'un, il était descendu de la scène dans une jolie tenue totalement... Indécente pour l'époque et passait de table en table. Pour servir des cocktails ? Oh, Grand Dieu non. Pour proposer ses …''services'' spéciaux aux gentils messieurs bourré d'argent. Mais malheureusement aujourd'hui, aussi aguichant qu'il était, personne ne voulait de lui. Et finalement, il avait remarqué dans le fond de la salle, dans un petit coin sombre une main se lever. Tout d'abord, il n'y prêta pas attention, continuant sa tournée des tables et finalement, son œil fut de nouveau attiré par la même main, dans le même coin à l'écart. Il soupira un peu. Après tout si il pouvait payer...

Il s'approcha lentement, hésitant un peu. Et si c'était un gros pervers moche et tout boutonneux ? Il était très … Ouvert niveau physique pour ses clients mais un homme, dans un coin si sombre … C'était vraiment louche. (Comme si les gens ici ne l'étaient pas.) Il secoua la tête et tenta encore une fois quelque tables. Rien. Il serra les poings et finalement arriva à la table pour... Retenir son menton de frapper le sol en regardant le jeune homme sans doute un petit peu plus vieux que lui. Et … Plutôt mignon il devait l'avouer. Souriant légèrement, il se mit doucement assis à ses côtés et posa sa joue contre son poing, accoudé à la table en venant délicatement caresser la main de Nathaniel.

«-C'est vous qui me faisiez signe depuis tout à l'heure …? Je vous imaginais plus... Effrayant ? Imposant ? Et surtout beaucoup plus hideux. Je ne vous ai jamais vu ici d'ailleurs... Puis-je vous offrir mes... Services ?»

Oui, il l'avait proposé comme ça, de but en blanc, mais après tout pour lui, un homme qui voit un autre jeune garçon dans une tenue de prostitué vagabonder de table en table et l'appeler de manière insistante, c'est logique qu'il veuille ses services. Il l'observe longuement. Il semble réfléchir, ou du moins être confus ? Il n'arrive pas vraiment à le cerné. Peut-être ne sait-il pas de quoi il parle ? Il observe vaguement toute la salle autour de lui et soupir un petit peu. En y repensant, il aurai pu continuer ses études et peut-être avoir... Un travail moins... Glauque ? Peut-être qu'il aurait pu avoir une première fois plus … Descente ? Peut-être aurait-il pu connaître le vrai amour et vivre heureux avec cette personne ? Peut-être, peut-être, toujours des peut-être. Il ne pourra plus jamais rien faire de la sorte maintenant et ça le désole. Mais il n'y a pas que des mauvais côté dans son travail après tout. Il voit... Du monde ?

Ah. Du monde... Des nobles frustré par leur femme. M'enfin, c'est une vie social comme une autre non ? Après tout, certain côtoient la Reine, d'autre des nobles, et lui, les porcs en manque de fesses prêt à tout pour sauter quelqu'un, homme ou femme. Il n'a jamais pris de plaisir avec personne quand il y repense, peut-être ses premiers clients parce qu'il pensait qu'il l'aimait pour ce qu'il était, qu'ils allaient le sortir de là, le sauver, mais non. Ils mentaient, tous, ce qui l'a en partie dégoûté de la race humaine et surtout de tout ses clients. Du coup maintenant, il les laisse parler, dire qu'ils l'aiment sans même leur répondre, se contentant de leur sourire en leur papatant la tête quelque fois.

Il est très sentimental malgré les apparences, mais ici, il tente tant bien que mal de faire une croix dessus. Une croix, sur son Cœur s'il on peut dire ? Sans doute. Il essaye de ne surtout pas en avoir. Et si aujourd'hui c'était différent ? Après tout, ce jeune homme semblait plutôt... … … … … … … hm … Bref. Il ne ressemblait pas à un client de base, donc tout au fond de lui, il espérait qu'autre chose se passe, autre chose que du cul. Il voulait parler. Il n'en avait jamais eu l'occasion. Il secoue la tête, sortant de ses pensé pour observer de nouveau Nathaniel dans les yeux et se lever calmement en souriant tranquillement.

«-Vous vous êtes décidé ?»

Il le regarda se redresser, prenant ça pour un oui et lui fit signe de le suivre. Calmement, il se fait un petit chemin entre les tables, saluant quelque employé pour entrer dans les coulisses et finalement arrivé devant sa loge. Sagement, il plonge une main entre ses jambes pour sortir une clé et ouvrir la porte. Il allume la lumière, pose la clé contre sa coiffeuse et referme la porte derrière Nathaniel en lâchant, habitué, un texte appris par Cœur.

«-Je n'avale qu'avec un bonus et pour les baiser il faut doubler le prix de base. Je peux être lent comme rapide. Les préliminaires ne sont pas obligatoirement seulement si ça vous amuse.»
Revenir en haut Aller en bas
 

Humans are so Lovely. |Ft Raku.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lovely une nouvelle jument
» ZEGER → The worst betrayal is from your faith in humans
» D.E.O. pizza service
» I dream of a man whose hopes never end to kiss with a girl who's as lovely as you, I'd give you my heart, if you gave me the truth...
» Real humans (100% humains)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji-rpg :: ~ Londres ~ :: Brixton :: Cabaret-